Éducation : des écoliers français trop stressés

FRANCE 2

Une enquête vient de révéler que les élèves français seraient les plus anxieux d'Europe.

Pour les élèves, les moments d'évaluation sont toujours angoissants. "Je stresse, j'oublie tout et je n'arrive pas à continuer. Je pense que je vais avoir une mauvaise note", confie une élève. "Je connais la réponse, mais le fait d'être stressé me bloque", explique un autre adolescent. Angoisse d'une orientation subie, peur de l'échec, des sentiments partagés par tous les élèves français. Ils sont deux fois plus anxieux que leurs camarades européens et ont beaucoup moins confiance en eux. En mathématiques, ils sont deux fois moins nombreux à se sentir capables de résoudre un exercice. Leurs résultats sont moins bons. Pour Agnès Castel, inspectrice de l'Éducation nationale, nos voisins européens valorisent davantage leurs élèves.

Une ambiance de travail métamorphosée

Dans l'académie de Poitiers (Vienne), une expérience pilote cherche à faire disparaître le stress. 800 élèves testent cette méthode. Cinq secondes d'inspiration puis cinq secondes d'expiration, des séances répétées plusieurs fois par jour. "Ça me fait du bien. Je me sens plus détendu, calme et concentré", explique un jeune élève. Pour les enseignants, l'ambiance de travail est métamorphosée. Au total, une soixantaine de classes de l'académie de Poitiers et de La Réunion tentent l'expérience depuis un an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne