Des cas de malformations inexpliquées de bébés dans trois communes françaises

Voir la vidéo

L'agence Santé publique France a rendu jeudi 4 octobre un rapport sur la naissance d'enfants porteurs de malformations congénitales inexpliquées en Loire-Atlantique, en Bretagne et dans l'Ain. Un phénomène inquiétant.

Des malformations congénitales encore inexpliquées. L'agence Santé publique France a dévoilé ses conclusions jeudi 4 octobre sur un phénomène inquiétant relevé en Loire-Atlantique, en Bretagne et dans l'Ain. Depuis une décennie, plusieurs cas d'enfants nés avec des anomalies des membres supérieurs y sont recensés. "Au moment de l'arrivée de mon fils, c'était un mélange d'émotions. On était content et heureux d'avoir notre premier enfant. Quand ils l'ont posé sur moi, on a découvert qu'il lui manquait une main", raconte la mère de l'un d'entre eux.

Des causes encore inconnues

Chaque année, près de 150 enfants naissent avec des malformations en France. La concentration de cas intrigue toutefois dans ces trois zones. Dans l'Ain, sept signalements ont été émis dans un rayon de 25 kilomètres entre 2009 et 2014. Les autorités sanitaires ont lancé plusieurs investigations pour tenter d'expliquer ces cas groupés. "Ça peut avoir des causes chromosomiques, médicamenteuses, environnementales. Elles sont peut-être mixtes. Mais aujourd'hui nous n'avons pas la moindre petite piste qui nous permet d'avancer plus loin", explique le directeur général de Santé publique France François Bourdillon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne