Cinéma : avec "Cars 3", la voiture de course McQueen embarque à nouveau petits et grands

Au début du film, Mac Queen le héros est devenu has been, dépassé par les nouvelles technologies.
Au début du film, Mac Queen le héros est devenu has been, dépassé par les nouvelles technologies. (CAPTURE ÉCRAN DE DISNEY PIXAR)

Pixar et Disney sortent ce mercredi leur nouveau film, "Cars 3", onze ans après le premier volet des aventures du bolide McQueen.

C'est parti pour un nouveau tour de voiture ultrarapide. Onze ans après le premier volet, le nouvel opus de Cars, Cars 3 sort mercredi au cinéma. Dans ce dessin animé créé par John Lasseter, les personnages sont toujours des voitures avec des yeux situés sur le pare-brise. Et dans ce troisième épisode, le héros, la voiture de course McQueen, se trouve dépassé par un bolide hypermoderne et plus fort que lui.

Le film se déroule toujours dans le milieu de la course automobile avec de nombreux vrombissements. Sauf que dans Cars 3, la fameuse voiture rouge de McQueen devient soudain "old school" et dépassé par des bolides ultra-rapides. Pour la scénariste américaine Kiel Murray, l'idée "était de confronter notre champion en fin de carrière à ces nouveaux champions". Selon la scénariste, cette histoire touche chacun d'entre nous, que cela soit dans le sport ou dans la vraie vie.

"Un dessin animé féministe"

Dans Cars 3, pour revenir sur le devant de la scène et se mettre à la haute technologie, McQueen s'attache les services d'une coach. Un personnage féminin expressément choisi, explique Kiel Murray. "Certains univers, comme Hollywood ou la course automobile, sont très virils et dominés par les hommes"précise-t-elle.

Selon la scénariste, Cars 3 est un dessin animé féministe, qui "encourage chaque fille à dépasser ses doutes et faire ce dont elles ont envie". Sans compter qu'aujourd’hui, le film prend un tour politique, raconte-t-elle. La toute première projection du film a eu lieu le lendemain de l'élection de Donald Trump après la défaite d’Hillary Clinton. "Le film a donc pris une nouvelle résonnance : à la fin de la course, la fille peut gagner, même si dans la vraie vie, Hillary a perdu. Un jour, elle gagnera", explique la scénariste du film Kiel Murray.

Cars 3 au cinéma : reportage avec la scénariste du film
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne