Moins d'inscrits, un candidat de 11 ans, un coût de 80 euros par élève... Découvrez les chiffres du baccalauréat 2019

En 2019, le coût moyen de chaque candidat au baccalauréat s\'élève à 80 euros. (Photo d\'illustration)
En 2019, le coût moyen de chaque candidat au baccalauréat s'élève à 80 euros. (Photo d'illustration) (FREDERICK FLORIN / AFP)

Cette année, le plus jeune candidat a 11 ans et le plus âgé, 77 ans. Les épreuves commencent lundi, avec la philosophie. 

C'est l'heure des dernières révisions pour les 743 594 inscrits au baccalauréat. Les épreuves commencent lundi 17 juin, avec le sujet de philosophie pour les élèves de terminale. Pour cette session, plus de la moitié des candidats (53,5%) présentent le bac général, 25,5% le bac professionnel et 21% le bac technologique. Franceinfo a rassemblé quelques chiffres clefs autour des épreuves 2019. 

Moins d'inscrits par rapport à l'année dernière 

Cette année, 743 594 candidats sont inscrits en métropole et dans les DOM pour les épreuves de baccalauréat, toutes filières confondues. Ils étaient 753 148 en 2018, soit une baisse de 9 554 prétendants cette année. Les épreuves anticipées, notamment le français, passées par les élèves de première en filières générale et technologique, concernent 536 724 jeunes. Ce chiffre est stable par rapport à l'année précédente. 

80 euros par candidat 

En 2019, le coût moyen de chaque candidat s'élève à 80 euros : c'est la même somme qu'en 2018. Il comprend notamment l'indemnisation des frais de déplacement des intervenants, leur rémunération et les frais d'organisation. 

Le record du plus jeune candidat battu 

Cette année, le plus jeune candidat est âgé de 11 ans et sept mois. Il est en terminale S et scolarisé dans l'académie de Versailles. Il bat le record du plus jeune candidat, détenu l'année dernière par une candidate de 11 ans et environ dix mois. Le candidat le plus âgé aura cette année 77 ans et passe l'examen dans l'académie de Dijon. 

Le bac STMG le plus présenté parmi les filières technologiques

Pour le bac technologique, la série STMG (sciences et technologies du management de la gestion) représente 50,9% des candidats. Juste derrière arrive le bac STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) présenté par 23% des candidats, puis ST2S (sciences et technologies de la santé et du social,15,9%) et STL (sciences et technologies de laboratoire, 6%).

Trois nouvelles spécialités pour le bac professionnel 

Le bac professionnel compte 92 spécialités. Trois sont nouvelles : maintenance des matériels, systèmes numériques et technicien en appareillage orthopédique.

Les correcteurs payés 5 euros par copie 

Les candidats noirciront quelque 4 millions de copies lors de cette semaine d'examen, corrigées par 174 331 enseignants. Ils sont payés 5 euros la copie et 9,60 euros l'heure pour les oraux. 

Vous êtes à nouveau en ligne