Tabac : une mode qui part en fumée

FRANCE 2

Cela fait plus de douze ans que la cigarette est devenue une cible dans les espaces publics. Les fumeurs, eux, ont progressivement changé de statut. Chronique d'une évolution.

Il fut un temps où la France était fumeuse et fière de l'être. Dans les années 1940, 1950, 1960 et 1970, les politiques eux-mêmes donnent l'exemple. Alors, dans la rue, le non-fumeur fait figure d'exception. De quoi rendre nostalgiques certains accros au tabac. Les cigarettes d'antan se fument dans l'ascenseur, en amphithéâtre, au restaurant, sur tous les plateaux de télévision et jusque dans les avions. Une étrange époque où l'atmosphère enfumée est une normalité, même pour les très jeunes.

L'interdiction dans les lieux publics ne fait plus débat

Quarante ans et quelques lois restrictives plus tard, aucun jeune n'ignore plus que le tabac tue. Alors, pourquoi les ados commencent-ils à fumer ? Question look, la cigarette, ça aide. "Ça donne un style, un genre", explique un jeune homme. En 2019, le fumeur n'est plus ce grossier personnage qui se moque bien de son voisin non-fumeur. L'interdiction de la cigarette dans les lieux publics ne fait même plus débat. Les accros au tabac eux-mêmes sont d'accord. Pouvoir fumer une cigarette en terrasse est la dernière et modeste revendication des derniers fumeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne