Tabac : les ventes en net recul

FRANCE 3

Une nouvelle hausse du prix du tabac a été effectuée le 1er juillet, avec l’objectif de faire baisser le nombre de fumeurs.

Le recul du nombre de fumeurs est très net ces dernières années, avec des ventes de cigarettes qui ne cessent de reculer. Les buralistes doivent réinventer leur métier en se diversifiant. C’est notamment le cas à Belleneuve, en Côte-d’Or. Au-delà de l’étal à cigarettes, le buraliste propose désormais d’autres objets à la vente : jouets pour enfants, montres… La vente de tabac ne représente plus que 50% du chiffre d’affaires.

Des variations selon les zones

Pour pérenniser son entreprise, le gérant du tabac presse loto de Belleneuve, Thibault Lachaise veut investir plusieurs milliers d’euros pour transformer son magasin. "L’idée est d’emmener les gens sur des produits différents", explique-t-il. En Bourgogne, la vente de cigarettes représente en moyenne 30% du chiffre d’affaires des tabacs situés en zone rurale. En centre-ville, cette part oscille entre 50 et 70%. Pour les tabacs de quartier, elle atteint 70%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne