Tabac : 1,6 million de fumeurs en moins depuis 2016

Tabac : 1,6 million de fumeurs en moins depuis 2016
Tabac : 1,6 million de fumeurs en moins depuis 2016

Le nombre de fumeurs en France a chuté de 1,6 million entre 2016 et 2018. Cette baisse serait attribuable aux mesures anti-tabac comme le remboursement des substituts nicotiniques et le Mois sans tabac.

Un million de fumeurs quotidiens en moins en 2017, puis 600 000 supplémentaires au premier semestre 2018, soit un total de 1,6 million de personnes sevrées depuis 2016. Un chiffre dont s’est félicité Matignon le 25 mars 2019, avant la tenue d’un Comité interministériel consacré à la santé des Français.

Mois sans tabac, remboursement et paquet neutre

Déjà qualifiée d’ "historique" par le gouvernement l’an dernier, cette baisse du tabagisme serait due aux trois principales mesures prises pour lutter contre le tabac : l’augmentation progressive du prix du paquet jusqu'à 10 euros d'ici 2020, le remboursement des substituts nicotiniques par l'Assurance maladie et l’opération Mois sans tabac en novembre qui vise à inciter le maximum de fumeurs à arrêter la cigarette.

Cette dernière mesure a en effet obtenu un succès grandissant depuis sa mise en place en 2016. L’opération comptait alors 180.000 inscrits l’année de son lancement, puis 157.000 en 2017 et enfin 242.000 en 2018.
Le prise en charge par la Sécurité sociale des substituts nicotiniques sur prescription médicale a également joué un rôle important dans la lutte contre le tabac. La vente de ces produits a en effet connu une croissance de 66% à l’automne 2018 par rapport à l’année précédente. Et ce succès devrait se prolonger car depuis le 1er janvier 2019, tous les substituts sont éligibles au remboursement à hauteur de 65%, et ce sans plafonnement sur l’année.
Enfin, la mise en place du paquet neutre pourrait également avoir contribué à la baisse du tabagisme observé puisque selon Santé publique France, les fumeurs seraient deux fois plus gênés de sortir leur paquet à la vue de tous depuis qu’il a revêtu son nouvel habillage.

200 décès liés au tabac par jour en France

Responsable de cancers et de maladies cardiovasculaires, le tabac est la première cause de mortalité évitable en France : il provoque en effet 78.000 décès par an soit, en moyenne, plus de 200 par jour.
A l’échelle mondiale, le tabac tue plus de 7 millions de personnes par an dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Sur tous ces décès, près de 900.000 concernent des fumeurs passifs simplement exposés à la fumée de leur entourage.

Vous êtes à nouveau en ligne