Paquet de Marlboro à 10 euros : le président de la confédération des buralistes réclame un "gel" sur la fiscalité du tabac

Le seuil du paquet à 10 euros est désormais franchi (photo d\'illustration).
Le seuil du paquet à 10 euros est désormais franchi (photo d'illustration). (LOIC VENANCE / AFP)

La gouvernance européenne doit se saisir du sujet, estime Philippe Coy. La santé "est européenne", souligne-t-il.

"Nous sommes arrivés aujourd'hui à un prix fatidique, le seuil des 10 euros", a constaté dimanche 1er mars sur franceinfo Philippe Coy, à propos de l'augmentation du prix du paquet de cigarettes de la marque Marlboro, la plus vendue en France. "Ce n'est pas le cas de l'ensemble des produits du tabac mais bien évidemment nous sommes très vigilants et nous demandons d'ores et déjà un gel à compter de la fin de l'année sur la fiscalité du tabac", a précisé le président de la confédération des buralistes.

"J'en appelle à la nouvelle gouvernance européenne, elle doit prendre en considération ce sujet", a-t-il poursuivi. 

Il est insoutenable, pour nous, d'avoir le prix le plus élevé en France. La santé elle n'est pas que française elle est européenne et chacun doit s'en saisir. Philippe Coy, président de la confédération des buralistesà franceinfo

Philippe Coy dénonce également "depuis une quinzaine d'années le marché parallèle qui s'installe" en conséquence de la hausse des prix du tabac bien qu'il sait "le travail remarquable fait par les forces de l'ordre en matière de lutte contre la vente à la sauvette". "Pour s'adapter, il faut de la visibilité et je crois que la trajectoire fiscale qui s'achèvera à la fin de l'année doit nous donner une visibilité, une sécurité, et c'est pour cela que je demande de geler la fiscalité sur le tabac sur les années à venir."

Vous êtes à nouveau en ligne