Cigarette électronique : un premier décès en Europe

France 3

En Belgique, la cigarette électronique serait responsable de la mort d'un jeune homme. La victime, âgée de 18 ans, est morte des suites d'une pneumonie provoquée par un mélange de produits inhalés. 

Raphaël avait 18 ans. Il était en bonne santé jusqu'à cette soirée en famille au cours de laquelle il fume du CBD avec sa cigarette électronique. Un liquide dérivé du cannabis aux propriétés théoriquement apaisantes et sans effets psychotropes. "Sa maman a testé le CBD avec une cigarette électronique, son frère, la copine de son frère et deux autres amis la même soirée", confie Thierry Pauwaert, le père de Raphaël. 

Des dizaines de cas aux États-Unis

Raphaël est le seul membre de sa famille qui réagit mal. Atteint d'une infection pulmonaire, il est placé sous assistance respiratoire et est plongé dans le coma. Il meurt le 6 novembre dernier. Le produit consommé est analysé dans un laboratoire. "En Belgique et en Europe, c'est un des premiers cas qui est recensé", précise le docteur Luc-Marie Jacquet, cardiologue à la clinique Saint-Luc (Belgique). Aux États-Unis, des dizaines de personnes sont mortes à cause de la cigarette électronique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne