Cigarette électronique : les ventes reculent

france 2

La cigarette électronique fait face à une baisse de sa popularité : -20 à 30% de vente depuis le mois de septembre. C'est une conséquence directe de la multiplication des décès imputés à ces e-cigarettes. Outre-Atlantique, des substances sont en ligne de mire, mais faut-il s'inquiéter en France. 

Dans les boutiques de e-cigarettes, l'ambiance est morose : le vapotage a moins la cote : "On a constaté une légère baisse, environ 10%. Après on a toujours nos clients fidèles, les vapoteurs qui ont arrêté la cigarette, eux, reviennent nous voir", explique Leslie Delaunay, vendeuse de e-cigarettes. Selon les professionnels du secteur, la vente en France aurait globalement chuté de 20 à 30% depuis le mois de septembre.

La e-cigarette dangereuse ?

Mais pourquoi cette baisse ? Car les Français ont peur, à cause de la mort depuis cet été de 34 Américains dont les décès sont imputés aux cigarettes électroniques. Mais y'a-t-il lieu de s'inquiéter en France ? Pour le professeur Bertrand Dautzenberg, le vrai problème reste le tabac : "Le tabac tue, la cigarette électronique […] si on va acheter des cochonneries, des poisons pour mettre dedans, c'est un moyen efficace de s'empoisonner. Si on achète des produits standards du commerce européen, il n'y a aucun problème"

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne