Drogue : les dealers redoublent d'ingéniosité pour éviter la police

France 3

Un séminaire gouvernemental de rentrée a été largement consacré au thème de la sécurité.  Priorité de l’exécutif : la lutte contre le trafic de drogues. Les dealeurs ont changé leur méthode et s’arrangent pour déjouer le contrôle policier.


Une ubérisation de la vente de drogue ? Désormais les policiers procèdent en tous cas à des contrôles d’un autre genre. Pour l’équipe du commissaire Clémenti, les dealers sont désormais de plus en plus insaisissables. En cause, leur utilisation des réseaux sociaux, de snapchat en particulier. Les vendeurs de drogue utilisent en effet "des communications pas toujours accessible aux services de police, pour faire de la publicité, avec des techniques qui se rapprochent du marketing",  explique le commissaire Anthony Clementi.

Des livraisons de drogue comparables à celles d’une pizza


Parmi ces nouvelles techniques, la livraison à domicile. Des petits travailleurs indépendants enregistrés sur des plateformes de livraison à domicile apportent la drogue à leurs clients, sans que leur employeur ne se doute de cette double activité. Un phénomène né il y a quelques années, qui se serait largement répandu sur tout le territoire français durant la période de confinement. Des enquêteurs surveillent donc les réseaux sociaux pour identifier les filières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne