Écosse : overdoses en série

France Info

En Écosse, de nombreux toxicomanes meurent après avoir consommé du "valium de rue".

Dans un bois près du centre-ville de Glasgow, en Écosse, des hommes préparent leur injection de cocaïne. Elle est vendue à seulement 10 livres la dose. En 2018, 1 187 personnes sont mortes par overdose, soit une hausse de 27% en un an. "Il faut un profond changement si on veut prendre au sérieux une crise sanitaire qui devrait nous faire honte en tant que nation", explique David Brockett, directeur chez Phoenix Futures.

Les toxicomanes sont quadragénaires

Chaque jour, les toxicomanes consomment un cocktail de plusieurs substances bon marché : la méthadone, la codéine mais aussi le "valium de rue". Gary Kelly est toxicomane en désintoxication. Il a vu mourir plusieurs de ses amis. "J'ai quelques amis qui sont morts ces six derniers mois. Ils ne prenaient pas du tout d'héroïne. Ils ont pris du valium pour dormir après quelques soirées sous cocaïne, du 'valium de rue', et ils ne se sont pas réveillés." Les victimes d'overdose sont des quadragénaires pour la plupart. Ils ont commencé à se droguer dans les années 1980 et 1990, soit la génération du film Trainspotting.

Vous êtes à nouveau en ligne