90% des cigarettes électroniques ne seraient pas aux normes

France 2

Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, certains liquides alimentant les cigarettes électroniques ne seraient pas conformes à la législation.

Une cerise orne un emballage de cigarette électronique. Le packaging est alléchant, fait pour attirer les adolescents, mais complètement illégal, comme l'explique Alexandra Uzan, de France 2. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de  la répression des fraudes dénonce de nombreuses anomalie, et notamment le fait que 90% des produits contenus dans les cigarettes électroniques ne seraient pas conformes à la réglementation.

6% des cigarettes électroniques jugées dangereuses

Il y a d'abord les étiquetages, inadaptés à la composition du produit. Par exemple, en France, un produit qui contient de la nicotine doit afficher un pictogramme avec une tête de mort. Cette règle n'est pas toujours respectée. Viennent ensuite les problèmes de dosage, puis de chargeurs électriques, non conformes dans la quasi-totalité des cas. Conclusion : 6% des cigarettes électroniques seraient dangereuses pour la santé. Plus de 50 000 produits ont déjà été retirés du marché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne