Douanes : des saisies massives de stupéfiants

France 2

Les douanes l'ont annoncé lundi 25 février. Le nombre de saisies de tabac a bondi de 15,1% en 2018. C'est un bilan en très forte progression et en lien direct avec la hausse des prix des paquets de cigarettes. Ce sont surtout les petits trafics qui explosent.

Pour lutter contre le trafic de tabac, les douanes ont, en 2018, multiplié les contrôles. Résultat : 16 171 en 2018, soit 15% de plus que l'année précédente. Objectif du gouvernement : déstabiliser les trafics de tabac jugés aussi préoccupants que le trafic de stupéfiants. "Ces trafics, c'est parfois des gens qui financent des réseaux terroristes, criminels. Il n'y a pas les bons trafics qui seraient le tabac et les mauvais qui seraient les stupéfiants, le trafic du tabac est très rémunérateur", argumente Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics.

Les saisies de stupéfiants en hausse


Le volume des saisies de cigarettes reste stable. 241 tonnes en 2018, soit 1% de plus que l'année précédente. Les douanes ne s'attaquent plus seulement aux gros porteurs. "Quand vous interceptez des personnes qui rentrent de l'étranger avec huit ou dix cartouches, ce qui est interdit, vous faites une plus petite saisie unitairement que quand vous interceptez un gros conteneur plein de cigarettes", explique Rodolphe Gintz, directeur général des douanes et droits indirects. Ce sont les saisies de stupéfiants qui ont le plus augmenté, près de 100 tonnes en 2018, essentiellement du cannabis et de la cocaïne. C'est 47% de plus qu'en 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne