Arrêté pour détention de cannabis, un médiatique chef sicilien explique qu'il voulait donner "de nouvelles saveurs" à ses plats

Capture d\'écran d\'un reportage sur Carmelo Chiaramonte, diffusé sur la page Youtube \"The Culinary Institute of America\". 
Capture d'écran d'un reportage sur Carmelo Chiaramonte, diffusé sur la page Youtube "The Culinary Institute of America".  (THE CULINARY INSTITUE OF AMERICA / YOUTUBE)

Dans son domicile, situé à Trecastagni, une petite localité au pied de l'Etna, les carabiniers ont trouvé deux plants de marijuana de deux mètres de haut et de nombreux produits aromatisés au cannabis.

Il a expliqué être à "la recherche de nouvelles saveurs". Le médiatique restaurateur sicilien Carmelo Chiaramonte a été interpellé à son domicile pour détention de produits stupéfiants, racontent, samedi 28 septembre, plusieurs médias italiens, dont La Repubblica.

Dans son domicile, situé à Trecastagni, une petite localité au pied de l'Etna, les carabiniers ont trouvé deux plants de marijuana de deux mètres de haut, 500 grammes d'inflorescences de chanvre indien ainsi que du vin, des pots d'olives, du café et du thon aromatisé au cannabis. Pour se justifier, le cuisinier de 50 ans, laissé en liberté dans l'attente de son jugement, a expliqué aux forces de l'ordre qu'il était "consultant agroalimentaire pour la cuisine du troisième millénaire" et qu'il était à la "recherche de nouvelles saveurs".  

"Un drogué d'arômes"

Célèbre sur son île natale, l'iconoclaste chef Chiaramonte s'était notamment fait connaître derrière les fourneaux du restaurant Katane Palace Hotel, à Catane, puis comme animateur d'un programme culinaire sur une chaîne publique italienne.

Il avait aussi porté sur scène, à travers toute l'Italie, des spectacles théâtralo-gastronomiques dont le but "était de faire connaître l'histoire des produits et la tradition de l'agriculture siciliennes", explique samedi le quotidien régional La Sicilia. Dans l'un d'eux, il expliquait que le cuisinier "est un drogué d'arômes et un alchimiste".

Vous êtes à nouveau en ligne