Deux plages de la Côte d'Azur fermées à cause d'une bactérie

Saint-Laurent-du-Var a fermé deux de ses plages à cause de la présence excessive du germe E. coli.

Saint-Laurent-du-Var, sur la Côte d'Azur, a fermé mardi 10 juillet les plages de Cousteau et Lansberg, en raison d'un taux anormalement élevé d'Escherichia coli. Cette bactérie peut en effet provoquer gastro-entérites ou infections urinaires.

La municipalité a alerté la préfecture afin qu'elle lance une enquête pour identifier l'origine de la pollution. Elle pourrait venir du fleuve Var, dont l'embouchure a dévié à l'automne dernier après une forte tempête. Depuis lors, les eaux du fleuve s'évacuent directement en direction des plages.

La municipalité de Saint-Laurent-du-Var analyse son eau de baignade une fois par semaine pour chercher deux types de germes : l'Escherichia coli et les streptocoques fécaux. Ces germes ne sont pas dangereux mais indiquent, par leur présence, la présence de germes pathogènes plus dangereux. C'est lors de cette analyse hebdomadaire qu'a été détectée la présence excessive d'E. coli.

 

Vous êtes à nouveau en ligne