Déserts médicaux : rencontre avec le docteur Jean-Paul Hamon

France Info

Les équipes de France Télévisions ont rencontré Jean-Paul Hamon, médecin généraliste et président d'honneur de la Fédération des Médecins de France. Le professionnel de santé s'est notamment exprimé sur la place des médecins généralistes dans la société.

Jean-Paul Hamon est médecin généraliste et président d'honneur de la Fédération des Médecins de France : les journalistes de France Télévisions ont pu le rencontrer pour l'interroger sur la place des médecins généralistes dans la société. "La désertification médicale s'étend, assure le co-auteur de "Qui veut la peau de nos généralistes ?". L'Île-de-France est devenu le plus grand désert médical. 80% des zones de la région sont déficitaires". La fin du numerus clausus serait-elle la solution à cette problématique ?

"Dérouler le tapis rouge aux jeunes médecins"

"Elle portera ses fruits si on redonne de l'attractivité à la médecine libérale dans les dix à douze ans, répond Jean-Paul Hamon. Il faut dix ans pour former un médecin, puis les médecins mettent un an ou deux, voire plus, à s'installer. Donc, ce qu'il faut, c'est vraiment dérouler le tapis rouge aux jeunes médecins : les inciter à s'installer rapidement, les exonérer, par exemple, de charges sociales pendant les cinq ans qui suivent le diplôme". En revanche, pour le professionnel de santé, la télémédecine est un outil, pas la solution aux déserts médicaux.

Vous êtes à nouveau en ligne