Déserts médicaux : des généralistes salariés par le département en Dordogne

France 2

Pour endiguer le problème des déserts médicaux, certains médecins sont salariés par le département, comme en Dordogne.

Après avoir exercé pendant vingt-sept ans dans l'Oise, le docteur Marc Maury s'installe en Dordogne. Il est désormais médecin salarié d'un centre départemental de santé. "Passer de 60 heures à 35 heures, c'est quand même un gros changement", se réjouit le praticien. Avec 5 500 euros net par mois, son salaire est divisé par deux, mais aujourd'hui il se sent libéré de certaines contraintes administratives. Par conséquent, les consultations sont plus longues et plus apaisées.

Une demande croissante de soins

L'objectif de ce dispositif est de permettre l'accès aux soins à 15 minutes du domicile. Ici, le règlement des consultations est fait à l'ordre du département et non du médecin. À terme, cela permettra de financer les salaires de trois généralistes. En Dordogne, les 75 ans et plus représentent 13% de la population et la demande de soins ne cesse de croître. Le salariat représente une des solutions pour attirer de jeunes médecins ou en fin de carrière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne