Désert médical : un médecin de Champigny-sur-Marne tire la sonnette d'alarme

France 2

Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) est un désert médical aux portes de Paris : la ville compte seulement deux généralistes pour 6 000 habitants. France Télévisions est allé à la rencontre du docteur Laurent Berdah.

Quand le docteur Laurent Berdah ouvre son cabinet, il est 7 heures. Un patient attend déjà ; il s'agit d'un agent de propreté inquiet d'avoir été contaminé par le coronavirus. À Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), il n'y a plus que deux généralistes pour 6 000 habitants : un véritable désert médical aux portes de Paris. "Ce sont des zones qui font peur, constate le professionnel de santé. On entend souvent dire que dans la cité des Mordacs, il y a des pompiers et des policiers qui ont été attaqués."

Pas question d'abandonner

Résultat : il faut gérer l'afflux de patients. Pour apaiser les tensions, le docteur peut compter sur son assistante médicale : pour Linda Chenouine, pas question d'abandonner. Pourtant, pendant la première vague, elle et le médecin sont tombés malades, tandis qu'un autre généraliste est décédé du coronavirus, sans être remplacé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne