Déserts médicaux : ces médecins qui rempilent à l'âge de la retraite

FRANCE 3

Face à la pénurie de médecins dans les zones rurales, certains praticiens en âge de prendre leur retraite continuent de travailler.

Certains médecins en âge de partir à la retraite travaillent toujours pour pallier la désertification médicale. C'est le cas du Dr Xavier Marneffe, 65 ans, praticien à Montmerle-sur-Saône, dans l'Ain. Dans sa salle d'attente, il l'a écrit noir sur blanc : "Je rempile seulement pour trois mois". Or le Dr Marneffe est le seul médecin de Montmerle-sur-Saône, commune champêtre de 4 000 habitants à 50 kilomètres de Lyon.

La médecine générale fut un véritable choix pour ce fils et petit-fils de médecins, installé dans la commune depuis 35 ans. "Quand j'ai appris que personne ne comptait reprendre mon cabinet, j'ai eu quelques insomnies. Maintenant je vais un peu mieux, mais au début c'était difficile", avoue-t-il.

Prêt à céder sa patientèle pour l'euro symbolique

Il y a quelques mois son associé est parti s'installer ailleurs et comble de malchance, la jeune généraliste qui aurait dû prendre son fauteuil se désiste. Aujourd'hui, dans un contexte de pénurie de médecins, il est prêt à céder sa patientèle pour un euro symbolique, lui qui a construit toute sa vie à Montmerle. Un projet de maison médicale serait dans les cartons de la municipalité. Un atout supplémentaire pour attirer de jeunes médecins dans ce tout petit bout de France, et permettre enfin au Dr Marneffe de prendre sa retraite.


 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne