Révision de la loi bioéthique : la question de l’intelligence artificielle

Révision de la loi bioéthique : la question de l’intelligence artificielle
Révision de la loi bioéthique : la question de l’intelligence artificielle

DOSSIER – Dans le cadre de la révision de la loi bioéthique de 2011, les États généraux de la bioéthique mettront en débat diverses questions liées à l’intelligence artificielle et à la robotisaton.

Notre dossier : PMA, fin de vie, intelligence artificielle : quelles évolutions à la loi bioéthique de 2011 ?

L'évolution des technologies informatiques laissent envisager la délégation, en tout ou partie, de tâches d’analyse et de diagnostic aux machines. La prolifération de systèmes capables de brasser un grand nombre de données pour analyser l’état de santé d’individus ou de groupes d’individus (voir encadré) "pose des questions en matière de sécurité, de respect de la vie privée et de protection de la dignité humaine", constate le CCNE.

Par ailleurs, la responsabilité juridique de professionnels humains vis-à-vis de l’utilisation de robots (et du dysfonctionnement de ceux-ci) dans un contexte thérapeutique – en particulier dans le domaine pionnier de la rééducation – mérite d’être mise en débat.

Les autres thématiques en débat

La procréation (PMA et GPA)
▷ Voir notre article dédié

La fin de vie
▷ Voir notre article dédié

Les recherches dans le domaine de la reproduction
▷ Voir notre article dédié

La génétique et la génomique
▷ Voir notre article dédié

Le don et la transplantation d’organes
▷ Voir notre article dédié

Les données de santé
▷ Voir notre article dédié

Neurosciences
▷ Voir notre article dédié

Le rapport santé/environnement.
▷ Voir notre article dédié

Vous êtes à nouveau en ligne