Lune : les Chinois à l'assaut de la face cachée

France 2

Les ingénieurs du programme spatial chinois sont parvenus à faire atterrir un module sur la face cachée de la Lune dans la nuit de mercredi 2 à jeudi 3 janvier.

La photo de la face cachée de la Lune est inédite et entre dans l'histoire. Aucune sonde n'avait jusqu'alors touché ce côté de l'astre. Parti de la Terre le 8 décembre, le module chinois Chang'e-4 s'est posé en douceur à 3h26, heure de Paris, jeudi 3 janvier. Une prouesse technologique, car la face cachée de la Lune est toujours orientée dans le sens opposé à la Terre. Il n'y a donc pas de ligne de mire pour transmettre les signaux et guider la sonde. Il a donc fallu installer un relais en mai dernier.

Des informations sur l'origine de l'univers

L'objectif de la mission est d'étudier les ressources naturelles de cette partie de la Lune. "Des recherches essentielles pour tenter de cerner l'origine de l'univers", selon Michel Viso, astrophysicien au CNES (Centre national d'études spatiales). Cette face cachée révélera de nouvelles données scientifiques, de nouvelles informations sur la formation de la Lune, sur l'origine du système solaire et sur la façon dont il s'est formé. C'est aussi l'histoire d'une compétition acharnée depuis des décennies entre les grandes puissances mondiales. Cette course à l'espace culmine le 20 juillet 1969 quand l'Américain Neil Armstrong foule le sol lunaire pour la première fois. La Chine espère renouveler l'exploit d'ici 2030.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne