Donnez vos selles à la recherche pour 50 euros !

Il y a quelques jours, l'hôpital Saint-Antoine à Paris a lancé un appel au don... de matières fécales ! Promettant une rémunération de 50 euros, l'établissement est depuis surchargé d'appels.

C'est un appel au don assez particulier qu'a lancé il y a quelques jours l'hôpital Saint-Antoine : le don de matières fécales ! La petite annonce a été affichée à l'hôpital et postée sur le groupe Facebook "Wanted Community Paris" le 14 novembre 2018.

Avec cet appel au don de selles, les chercheurs espèrent faire avancer la science. En l'occurrence, tester l'efficacité de la greffe fécale dans un certain type d'inflammation chronique des intestins : la rectocolite hémorragique.

L'hôpital "saturé" d'appels

La greffe fécale correspond à la transplantation, sur 30 minutes, d'environ dix seringues d'excréments frais dilués dans du sérum physiologique, directement dans les intestins du receveur, soit par une sonde nasale soit par une sonde rectale. Avec cet apport de matières fraîches, l'ensemble du microbiote fécal est réensemencé, c'est-à-dire une toute nouvelle flore intestinale... En espérant que la maladie liée à ce déséquilibre disparaisse plus ou moins.


"Qu'est-ce que la greffe fécale ?", reportage diffusé le 24 mars 2014

Ce don est ouvert à toute personne âgée entre 18 et 49 ans, affiliée à un régime de la Sécurité sociale et en bonne santé. Car il faut quelques précautions pour éviter que des maladies - principalement infectieuses - ne soient transmises au greffé. Le donneur devra se soumettre plusieurs jours de suite, avant son don, à des prises de sang et à des recherches de virus, bactéries et parasites dans ses selles. Dernière précision : ce don est rémunéré 50 euros.

Vraie volonté de faire avancer la recherche ou simple intérêt financier, quoi qu'il en soit, les volontaires sont nombreux et l'établissement assure être "saturé" d'appels.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter le Centre de recherche clinique de l'est parisien de l'hôpital Saint-Antoine au 01 71 97 04 55 ou par mail à crcest.rebalance.urcest@aphp.fr.

Vous êtes à nouveau en ligne