10 septembre 1984 : la fabuleuse découverte de l'empreinte génétique

FRANCE 2

Le 10 septembre 1984 est une date mythique en France. En effet, l’apparition de la technique de l’empreinte génétique pour identifier un individu a constitué une véritable révolution. Retour sur une aventure passionnante qui a enthousiasmé l’Hexagone.

Symbole de la réussite de nombreuses enquêtes, la technique de l’empreinte génétique pour identifier un individu semble naturelle pour bon nombre d’entre nous. Pourtant, elle est le fruit d’un (révolutionnaire) accident qui s’est déroulé en laboratoire le 10 septembre 1984. Ce matin-là, le professeur Alec Jeffreys passe au rayon X de l’ADN d’une même famille. Il observe alors l’apparition de codes-barres et de similitudes entre les clichés.

Stupeur dans le laboratoire

"Au moment de cette découverte, les 30 premières secondes ont été de la perplexité et de la stupéfaction", révèle le généticien. La technique est lancée. En 1998, la police investit dans un fichier génétique où l’on trouve désormais 3 millions de profils. Depuis, la science a encore fait des miracles : on peut déterminer des traits physiques précis, comme la couleur des yeux ou des cheveux. Des informations à prendre avec précaution puisqu’il est possible de se teindre ou de mettre des lentilles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne