Contraception : une pilule mensuelle testée par des chercheurs américains

Une femme tient une plaquette de pilules contraceptives, le 23 mai 2017, à Paris.
Une femme tient une plaquette de pilules contraceptives, le 23 mai 2017, à Paris. (SCIENCE PHOTO LIBRARY / AFP)

Pour l'instant, ce contraceptif est testé sur des cochons et pourrait être essayé sur des humains dans quelques années, selon l'étude publiée dans la revue "Science of Translational Medicine".

Les chercheurs espèrent offrir une méthode de contraception plus simple. Une pilule à prendre une fois par mois est actuellement testée par des chercheurs américains. Selon les scientifiques, qui publient l'avancée de leurs recherches dans la revue Science of Translational Medicine, cette pilule résiste à l'acidité dans l'estomac pour rester efficace plusieurs semaines. Elle libère ainsi, au fur et à mesure, des hormones pour prévenir une grossesse.

Financée par la fondation de Bill et Melinda Gates, cette méthode, actuellement essayée sur des cochons, pourrait être testée sur des humains dans quelques années, indique la BBC. Cette avancée permettrait ainsi à des millions de femmes de ne plus prendre une pilule quotidienne.

Le Dr Giovanni Traverso, de la faculté de médecine de Harvard, qui a mis le prototype en place avec des collègues du Massachusetts Institute of Technology, répond aux inquiétudes concernant les effets de cette pilule pour la santé des femmes : "Nos études suggèrent qu’il ne devrait y avoir aucun problème de blocage ou de digestion et de passage de nourriture. Nous prenons le principe de sécurité très au sérieux."

Vous êtes à nouveau en ligne