Contraception : le déclin de la pilule

France 3

Il y a cinquante ans, la contraception devenait un droit, ouvrant la porte à l'utilisation de la pilule. Aujourd'hui, une étude montre qu'elle est de plus en plus délaissée.

Si elle reste le principal moyen de contraception utilisé par les femmes, la pilule connaît une certaine désaffection, notamment chez les adolescentes, qui ont tendance à lui reprocher son caractère contraignant et les effets secondaires indésirables. "Je la prenais avant, et là je suis ici pour me faire poser un stérilet", nous dit une jeune fille interrogée au planning familial.

Inquiétudes autour des effets indésirables

"J'ai arrêté plusieurs fois la pilule parce que cela me faisait peur, en plus on a eu tout ce scandale sur les pilules de troisième et quatrième génération", déclare son amie. En 2000, la pilule représentait 45,4% des moyens de contraception, contre 32,8% en 2013. Un désamour pour une petite pilule qui a radicalement changé la vie des femmes dans les années 60, devenant le symbole d'une liberté nouvelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne