Contraception : la pilule boudée par les femmes de plus de 25 ans

France 2

C'est la Journée mondiale de la contraception ce mardi 26 septembre. La pilule semble souffrir d'un désintérêt, voire d'un désamour, un demi-siècle après sa légalisation.

La pilule reste le moyen de contraception le plus utilisé par les femmes, mais elle a de moins en moins la cote. En 2010, elle représentait 40% des moyens de contraception, en 2016, seulement 33,2%. Un désamour qui peut s'expliquer par le scandale des risques liés aux pilules de 3e et 4e génération. Mais les femmes en général préfèrent se tourner vers d'autres techniques : le stérilet, l'implant contraceptif ou encore le patch.

Le retour en grâce du préservatif

Mais la palme revient au préservatif. En 2010, elles n'étaient que 10,8% à y avoir recours contre 15,5% en 2016. L'évolution dans l'utilisation des méthodes contraceptives varie selon l'âge des femmes. Les jeunes entre 15 et 24 ans utilisent davantage la pilule, alors qu'à partir de 25 ans, elles privilégient d'autres moyens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne