Consommation : la cosmétique investit le créneau du sur-mesure

Cette nouvelle façon de consommer gagne du terrain. Les explications de France 3.Aujourd'hui, le sur-mesure investit un nouvel Eldorado : la cosmétique.

Un laboratoire propose d'analyser 31 de vos gènes liés à la peau. Leur but est de fabriquer un soin sur mesure facturé 590 euros. Deux millilitres de salive sont analysés dans un tube à essai, l'ADN est séquencé. 21 jours plus tard, la cliente revient pour chercher un sérum, à priori unique. "Une fois qu'on a fait ce séquençage, on sait exactement à quoi elle tend dans le futur", promet Valérie Dolciami, directrice scientifique de "One.gen". "Nous on va lutter contre ce vieillissement qui est normalement programmé", assure-t-elle.

À tous les prix

"J'espère avoir un résultat visuel important", explique la cliente. Cela reste beaucoup moins risqué que la chirurgie esthétique et beaucoup plus accessible, y compris sur internet, dans plusieurs marques et à tous les prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne