Comprendre le retour de la rougeole

FRANCE 3

Le professeur Robert Cohen est l'invité du Grand Soir 3 pour expliquer le retour du virus et ses dangers dans l'Hexagone.

Robert Cohen est pédiatre et infectiologue. Il travaille à l'hôpital de Créteil et réagit sur les centaines de cas de rougeole déclarés en Alsace. Un phénomène qui s'explique par "une proportion d'enfants et d'adultes vaccinés insuffisante pour stopper ces épidémies". Car la rougeole est très contagieuse. "Un sujet malade peut contaminer 17 personnes", explique-t-il. "Dès que l'on n’a pas un taux de couverture de l'ordre de 95% pour la première dose et plus de 80% pour la deuxième dose, on sait que l'on va avoir des épidémies avec des hospitalisations et fort heureusement plus rarement des décès". En 2008, 23 500 cas étaient déclarés, ce qui avait donné 1 500 pneumopathies et 10 décès.

Des craintes infondées

Le professeur pointe du doigt un manque de vaccination : "90% des gens atteints ne sont pas vaccinés. 10% n'ont reçu qu'une seule dose de vaccin ce qui n'est pas suffisant". Il alarme sur le fait que les vaccins ne sont pas obligatoires "mais indispensables pour la population". Toutes les craintes sur les sels d'aluminium utilisés dans certaines piqûres "ne sont fondées sur rien de sérieux", selon lui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne