Canicule : pas de plan, mais un rappel des mesures classiques

(Marisol Touraine annonce le déclenchement du plan canicule pour 48h © MAXPPP)

Grosse confusion au gouvernement. Après avoir annoncé à la sortie de Matignon l'instauration de "mesures canicule", Laurence Rossignol, la secrétaire d'Etat chargée des personnes âgées, fait machine arrière. Il s'agira d'un simple rappel des mesures de vigilance.

Aucune "mesure canicule " particulière ne sera déclenché ce vendredi. C'est pourtant ce qu'avait annoncé Laurence Rossignol, la secrétaire d'Etat chargée des personnes âgées, à la sortie d'une réunion gouvernementale à Matignon. Evoquant une visite prévue ce vendredi matin en compagnie de Marisol Touraine, la ministre de la Santé, elle a déclaré : " Nous ferons un déplacement dans un EHPAD  (Etablissements pour personnes âgées dépendantes)  pour annoncer les mesures canicule qui effectivement me paraissent devoir être actionné au moins pour les 48 heures qui viennent." 

"Aujourd'hui on peut encore tenir. Demain, nous annoncerons les mesures canicule." Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat chargée des personnes âgées.
--'--
--'--

Une grosse confusion autour des propos de la secrétaire d'Etat

Très vite cette annonce a été reprise et démenti par son service de communication. Laurence Rossignol et Marisol Touraine ne feront qu'un rappel des dispositifs déjà existants et mis en place. En effet, tous les ans du 1er juin au 31 août un plan de vigilance est mis en place dans les étalissements pour personnes âgées, pour qu'ils puissent réagir au plus vite en cas de chaleurs persistantes. D'aileurs, le plan est en ce moment à son niveau le plus bas malgré les températures prévues pour les jours prochains.

Vous êtes à nouveau en ligne