Canicule : alerte à la pollution à l'ozone en Ile-de-France

Vue de Paris depuis le ballon d\'Airparif, le 24 avril 2013.
Vue de Paris depuis le ballon d'Airparif, le 24 avril 2013. ( MAXPPP)

Selon Airparif, de fortes concentrations d'ozone, supérieures au premier seuil d'alerte, sont attendues dans la région parisienne. 

Franciliens, la prudence est de mise pour les personnes fragiles, notamment celles souffrant de difficultés respiratoires. Selon Airparif, les fortes chaleurs annoncées vont provoquer, lundi 22 juillet, de fortes concentrations d'ozone, supérieures au premier seuil d'alerte en Ile-de-France

Selon la société chargée de surveiller la pollution en région parisienne, ce dépassement du seuil d'alerte devrait durer "au moins 24 heures". Il est imputable au temps chaud et ensoleillé et à l'absence de vent, a-t-elle précisé dans un communiqué, la combinaison des températures élevées à un vent faible ne favorisant pas la dispersion des polluants. Le dépassement du "niveau d'information" survient lors de concentrations polluantes de plus de 180 microgrammes par m3.

Les niveaux maximum prévus pour lundi devraient atteindre dans l'après-midi entre 190 et 220 microgrammes par m3, constituant une gêne possible pour les personnes fragiles (personnes âgées, asthmatiques, jeunes enfants…). En conséquence, la préfecture de police de Paris recommande aux enfants et aux personnes sensibles d'éviter les efforts physiques intenses.

Vous êtes à nouveau en ligne