Trois adolescents sur quatre ont peur du cancer selon une étude

Deux jeunes femmes fumant du cannabis, un facteur de cancer. 
Deux jeunes femmes fumant du cannabis, un facteur de cancer.  (SIGRID OLSSON / MAXPPP)

Selon une étude de la Ligue contre le cancer, publiée lundi, les adolescents se sentent concernés par cette maladie, que ce soit pour eux ou l'un de leurs proches. Elle révèle que la majorité des jeunes ont peur du cancer. 

Trois adolescents sur 4 ont peur du cancer, que ce soit pour eux-mêmes ou pour leur entourage, selon un sondage OpinionWay réalisé pour la Ligue contre le cancer et publié lundi 13 mars. 

Cette étude dont l'objectif est de comprendre le regard que portent les jeunes sur cette maladie met en avant le fait qu'ils se sentent concernés par le cancer.

En effet, seuls 6 % des sondés n'en ont pas peur, car ils pensent que la médecine va progresser. Cependant, la grande majorité des adolescents sont inquiets pour leur famille ou leurs amis, d'autant plus qu'ils ont conscience que la maladie peut frapper à tout âge.

Un manque d'information

Par ailleurs, les jeunes savent que le tabac est une cause majeure du cancer, mais certains risques sont moins connus, comme le cannabis, la chicha ou une mauvaise alimentation.

Globalement, les adolescents se sentent mal informés sur de nombreux sujets qui touchent le cancer : les avancées de la recherche, les symptômes de la maladie, l'espérance de vie des malades, les traitements disponibles et même ce qu'il faut faire pour prévenir cette maladie.

En revanche, cette étude fait ressortir un aspect positif : 93 % des adolescents sont persuadés que la recherche va permettre de trouver de nouveaux traitements, même s'ils estiment qu'il n'y a pas assez de budget pour financer cette recherche.

Vous êtes à nouveau en ligne