Traitements du cancer : les spécialistes tirent la sonnette d'alarme

France 3

Indignation des plus grands cancérologues contre les prix indécents de certains médicaments. Les médecins lancent une pétition et accusent les laboratoires.

Des médicaments plus efficaces pour lutter contre le cancer. Mais à quel prix ? Les plus grands cancérologues de France s'inquiètent, car certains médicaments pourraient ne plus être remboursés. Ils dénoncent la volonté des laboratoires pharmaceutiques de vouloir faire toujours plus de profit. Pour soigner un malade, le Glivec contre la leucémie coûte 37 000 euros par an, le Solvadi contre l'hépatite C 41 000 euros et le Keytruda, contre le mélanome, autour de 100 000 euros par an.

La hausse des prix devrait continuer

"L'industrie pharmaceutique est l'industrie qui génère le plus de bénéfices au monde. Il faut savoir que les bénéfices de l'industrie pharmaceutique sont largement supérieurs à ceux de l'industrie du luxe", explique le professeur Jean-Paul Vernant, hématologue à la Pitié-Salpêtrière, au micro de France 3.

Les prix des traitements devraient être multipliés par sept entre 2004 et 2020. Ils peuvent varier d'un pays à l'autre, d'une année à l'autre. Les cancérologues français réclament des prix plus raisonnables et que les pays en développement aient accès plus rapidement aux génériques de ces traitements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne