Santé - Roman Rouzier : "faire passer notre expérience aux pays émergents"

France 3

Invité du Grand Soir 3, le professeur Roman Rouzier, de l'Institut Curie, explique les causes de la hausse importante du nombre de décès liés au cancer chez les femmes.

Le cancer pourrait tuer 5,5 millions de femmes dans le monde à l'horizon 2030 selon des rapports alarmants. Le professeur Roman Rouzier, directeur médical du pôle sénologie à l'Institut Curie, explique un tel bond. "La première raison est mécanique, quand vous augmentez l'espérance de vie, les gens ont plus de chance de développer un cancer. En France, la mortalité par cancer diminue. On dépiste plus de cancers, plus rapidement, donc plus facilement guérissables, et il y a aussi des progrès thérapeutiques."

Des campagnes de prévention

Les pays en développement sont les plus touchés. "L'idéal serait de faire passer notre expérience aux pays émergents, avec des campagnes de prévention, indique Roman Rouzier. Il faudrait par exemple éradiquer le tabagisme, c'est important pour le cancer du poumon. Pour le cancer du sein, il n'y a pas de prévention primaire, mais on a en France des dépistages qui permettent de le déceler très rapidement."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne