Santé : reprendre le travail après une longue maladie

Voir la vidéo

À Bordeaux, en Gironde, une association a mis en place un établissement destiné à accompagner les femmes touchées par un cancer dans leur retour à la vie professionnelle.

Magali Chadeau a dû lâcher son cartable. Avant son cancer, le collège, sa sonnerie et ses élèves étaient son quotidien. Aujourd'hui, après un an et demi d'arrêt maladie, la perspective de la rentrée se présente à nouveau. Elle a retrouvé son poste d'enseignante en lettres classiques au mois de janvier en mi-temps thérapeutique après le tourbillon de la maladie. "Il y a besoin d'une préparation sociale et psychologique pour savoir comment on veut exercer son métier après, car il y a un avant et un après", explique-t-elle.

Coaching, préparation et thérapie de groupe

La Maison rose de Bordeaux (Gironde) lui a apporté le soutien dont elle avait alors besoin. Cette maison accueille des femmes touchées par un cancer. Depuis début mars, Stéphanie, infirmière, elle aussi touchée par la maladie, se demande aussi comment reprendre son travail. Il s'agit également de "se préparer aux réflexions que peuvent avoir les autres", explique Marielle, salariées en arrêt maladie, habituée de la maison. Une étude de 2014 montrait que dans les deux ans qui suivent le diagnostic d'un cancer, 30% des personnes concernées perdaient ou quittaient leur emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne