Santé : quand esthétique et soins hospitaliers s'accordent

FRANCE 3

Depuis quelques années les médecins ont bien compris l'importance d'être attentif au bien-être et à l'esthétique des patients qui doivent subir des traitements lourds.

Ce jeudi 4 février est marqué par la journée mondiale contre le cancer. Chimiothérapie, radiothérapie, des traitements lourds qui éprouvent le corps et mettent à mal l'image de soi. Depuis quelques années les médecins ont bien compris l'importance d'être attentif au bien-être et à l'esthétique des patients. Marie- Claude Riveau est socio-esthéticienne, elle intervient une à deux fois par mois à l'hôpital de jour de Briis-Sous-Forges (Essonne). Elle prodigue des soins aux malades du cancer. Soin du visage, modelage, manucure, tout est gratuit pour le patient.

Un défi

S'occuper de soi est un apprentissage. Pour accepter le contact physique sur un corps meurtri, il faut parfois du temps. "Il y a des gens qui n'ont pas envie de montrer leur corps. Je peux leur proposer un premier contact avec les mains. On ne se déshabille pas, on a juste à donner sa main, mais pour certaines personnes, les mains c'est trop", commente Marie-Claude Riveau.

C'était le cas de Nicole. Cette patiente a mis du temps avant de se laisser toucher. Maintenant elle laisse à la socio-esthéticienne le soin de s'occuper de son visage. Redonner de l'intensité à un regard quand les cils et les sourcils sont tombés, c'est toute une technique. Une heure de soin plus tard, l'angoisse éprouvée en début de journée s'est estompée. Nicole a retrouvé un visage qui l'a séduit.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne