Santé : l'inquiétude des parents de Sainte-Pazanne face à la multiplication des cancers pédiatriques

FRANCE 3

Les parents de Sainte-Pazanne (Loire-Atlantique) veulent comprendre pourquoi en seulement trois ans, neuf enfants ont été atteints d'un cancer et trois sont morts.

Pourquoi autant d'enfants de Sainte-Pazanne (Loire-Atlantique) ont-ils développé un cancer ces trois dernières années ? Dans cette commune de 6 500 habitants, neuf enfants ont contracté la maladie dont trois sont décédés. Les parents sont inquiets, comme Marie, qui a un petit garçon atteint de leucémie depuis quatre ans. À l'hôpital, elle croise d'autres enfants de la commune, de plus en plus nombreux, jusqu'à ce jour de février dernier, où la maladie frappe cette fois, un copain de son fils. 

Un gaz radioactif naturel en cause ?

Les cancers pédiatriques sont deux fois plus nombreux dans ce village que la moyenne nationale. L'agence régionale de santé avait déjà mené une première enquête sans déterminer de cause à ces cancers. Dans le secteur, une forte concentration de radon existe, un gaz radioactif d'origine naturelle. Pour le maire, Bernard Morrilleau, il est encore trop tôt pour établir des conclusions. Il préconise de "faire des analyses approfondies pour essayer de comprendre". Le collectif demande que les médecins généralistes soient mieux formés pour diagnostiquer le plus tôt possible les cancers des enfants. Les parents devraient être reçus début mai, par l'ARS (agence régionale de santé).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne