Santé : des ultrasons pour soigner les tumeurs au sein

Une femme sur dix est touchée dans sa vie par une tumeur au sein. Pour les traiter, les médecins testent une nouvelle technique, les ultrasons.

Sans incision et donc sans cicatrice, cette patiente est traitée pour un adénofibrome, une tumeur bénigne du sein. À base d'ultrasons, cette nouvelle technique, baptisée écothérapie, est beaucoup moins invasive. La patiente va pouvoir ressortir dans quelques heures. C'est un robot qui pilote la tête de traitement, avec une précision impressionnante, au millimètre près. "La tête de traitement délivre des ultrasons de haute intensité, qui vont être concentrés au travers des tissus en un point particulier à l'intérieur de la tumeur. L'élévation de température va induire la destruction des tissus", explique Caroline Custody, responsable produit Thératlion.

Deux fois moins cher

L'intervention coûte entre 1 500 et 2 000 euros, c'est deux fois moins cher qu'une opération chirurgicale. La Haute Autorité de Santé (HAS) a commandé une étude médico-économique sur douze sites en France, avant de pouvoir donner son accord pour une prise en charge des soins. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne