Santé : certains cancers du sein bientôt traités sans chimiothérapie ?

C'est une avancée majeure. Selon une étude américaine, la chimiothérapie pourrait être évitée dans le traitement de certains cancers du sein.

Et si la chimiothérapie pouvait être évitée grâce à un simple test génétique ? Selon une étude menée aux États-Unis auprès de 10 000 femmes pendant neuf ans. Sept patientes sur dix avec un cancer du sein à un stade précoce n'ont pas besoin d'une chimiothérapie après l'ablation de la tumeur. Pour elles, les médicaments hormonaux suffisent.

Des tests très couteux

Le test dit de signature génomique a permis d’établir la probabilité de récidive et ainsi faciliter le choix du traitement. Une révolution. Problème : en France, les hôpitaux ont encore trop peu d’accès à ces tests qui coûtent cher, entre 1 800 et 3 000 euros, et qui ne sont pas remboursés. Le plan national "Médecine génomique 2025" devrait accélérer leur développement. Sur 54 000 nouveaux cas par an, 10 000 chimiothérapies pourraient être évitées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne