Frédéric Lemos : "la recherche a besoin d'argent, mais elle a aussi besoin de temps"

Frédéric Lemos, président de la campagne "Guérir le cancer de l'enfant au 21e siècle" est l'invité des "4 Vérités" de France 2 vendredi 14 février. 

Près de 2 500 enfants par an sont touchés par un cancer en France. Les parents sont en première ligne pour lutter contre ce fléau. Frédéric Lemos, qui préside la campagne "Guérir le cancer de l'enfant au 21e siècle", a lancé depuis deux ans une campagne de dons pour faire progresser la recherche. L'objectif initial était de récolter dix millions d'euros sur quatre ans. Puisque le programme a atteint 13 millions de donations déjà, l'objectif a été rehaussé à 20 millions. "Cet argent est directement envoyé à Gustave Roussy", explique Frédéric Lemos. Il s'agit du premier centre de lutte contre le cancer, localisé à Villejuif (Val-de-Marne).

Soutenir la recherche

Frédéric Lemos a lui-même perdu son fils de 10 ans. Il espère que la recherche pourra progresser sur la génétique : "comprendre pourquoi un enfant qui n'a pas fumé, qui n'a pas bu, qui n'a pas eu une vie de débauche peut avoir un cancer à trois mois, à cinq ou sept ans", interroge ce père. Un autre pan sur lequel il attend des avancées : l'immunothérapie. Il s'agit d'un "système de vaccination qui explique à notre système immunitaire comment lutter lui-même contre son cancer", explique Frédéric Lemos, qui déplore qu'aujourd'hui il n'y ait "pas d'application à l'enfant". Le président de la campagne de dons rappelle que le chemin vers des traitements efficaces est encore long. "La recherche a besoin d'argent, mais elle a aussi besoin de temps", conclut-il.

Vous êtes à nouveau en ligne