Elle se croyait enceinte, elle avait un cancer

©Fotolia. De nombreux cancers augmentent le volume de l\'abdomen.
©Fotolia. De nombreux cancers augmentent le volume de l'abdomen.

Une femme de 25 ans vivant aux Pays de Galles se croyait enceinte car son ventre gonflait. En réalité, elle souffrait d’une forme agressive de cancer.

 

Elle pensait vivre un « heureux événement » mais son histoire s’est terminée de façon tragique.

Baiba Kraupsa, 24 ans, une jeune femme originaire de Lettonie, élevée en Irlande, se croyait enceinte car son ventre avait très vite gonflé, en quelques semaines. Elle avait d’ailleurs annoncé sa grossesse à ses proches. Malheureusement, l’échographie ne montre pas l’existence d’un fœtus : une tumeur se développe dans l’abdomen de l’étudiante. Des examens complémentaires indiquent que cette tumeur est très agressive.

Malgré les traitements, Baiba Kraupsa est décédée le 22 juillet dernier à l’âge de 25 ans, et a été enterrée en Irlande. Très affectés par le décès de la jeune femme, ses amis ont lancé un appel aux dons en faveur de la recherche contre le cancer au Royaume-Uni. Sa mère, Iveta Kraupsa a confié au journal WalesOnline que sa  "fille était une féministe engagée qui respectait tout le monde. C’est difficile à accepter, mais je la sens dans mon cœur. Quand je regarde la pluie ou un arc-en-ciel, je la vois".

"Il est possible de confondre grossesse et tumeur "

"Ces cas peuvent être des cancers de l’ovaire ou de l’utérus ou d’autres cancers. Et il est possible de confondre grossesse et tumeur, confirme le Pr Catherine Uzan, chef du service de gynécologie et cancérologie à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. Plusieurs tumeurs font augmenter l’hormone hCG, cette hormone produite par les tissus du placenta. En dehors d’une grossesse, des tissus tumoraux peuvent également sécréter l’hormone hCG. Une femme peut ainsi avoir un test urinaire de grossesse positif acheté en pharmacie alors qu’elle n’est pas enceinte."

"De nombreuses tumeurs font grossir le ventre"

"Par ailleurs, de nombreuses tumeurs font augmenter la taille du ventre, poursuit la spécialiste. Mais en début de grossesse, il est rare que le ventre s’arrondisse de façon spectaculaire. La démarche à suivre est la suivante : si vous avez un retard de règles, faites un test de grossesse. Sans douleur particulière et sans ventre qui grossit vite, il est inutile de courir chez son gynécologue. En cas de doute, en revanche, consultez un gynécologue qui fera une échographie de contrôle pour s’assurer que tout va bien."

Les cas de cancers liés à une grossesse sont très rares.

"Il existe des tumeurs du placenta. Il s’agit de grossesse dont les cellules qui devraient former le placenta se développent de façon anormale, explique le Pr Jacky Nizard, gynécologue-obstétricien à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. Certaines sont bénignes et certaines – beaucoup plus rares - sont malignes. Dans la quasi-totalité de ces cas, il n’y a pas d’embryon. On réalise une aspiration endo-utérine, et on fait des analyses. Si la tumeur est bénigne, on surveille. Si elle est maligne, on met en place une chimiothérapie adaptée à la nature de la tumeur."

Des cas rares de tumeur du placenta

Les cas de tumeur maligne du placenta représentent 1% des grossesses. Appelée « tumeur trophoblastique gestationnelle »,  ce cancer présente un taux de guérison de 80 à 100% selon les cas. Le traitement par chimiothérapie n’altère pas la fécondité.

D’autres cancers, notamment le cancer de l’ovaire, peuvent être confondus par les patientes avec une grossesse. Le cancer de l’ovaire est un cancer silencieux souvent diagnostiqué tardivement. Il peut se manifester par une sensation de lourdeur dans le bas-ventre parfois accompagnée de maux de ventre, de saignements en dehors des règles, de douleurs lors des rapports sexuels, d’une fatigue persistante. Quand la tumeur grossit, d’autres signes peuvent apparaître comme une accumulation de liquide dans l’abdomen, « l'ascite ».

Vous êtes à nouveau en ligne