Cancer : des traitements trop chers

FRANCE 3

Être privé d'un traitement contre le cancer à cause de son prix, plusieurs patients se retrouvent aujourd'hui pris en otage d'un bras de fer qui oppose l'État aux laboratoires américains qui commercialisent une molécule innovante. Coût du traitement : 6 000 euros non remboursés par l'Assurance maladie.

Le Dr Olivier Castelnau est un médecin en colère. Depuis un an, ce spécialiste du cancer du poumon dispose dans son arsenal thérapeutique d'un nouveau médicament révolutionnaire. Le Nivolumab est commercialisé sous l'appellation Opdivo. En mobilisant le système immunitaire contre les cellules cancéreuses, cette molécule obtient des résultats là où la chimiothérapie classique a échoué. Problème, un an après avoir reçu les autorisations de mise sur le marché, le Nivolumab n'est toujours pas remboursé par l'Assurance maladie. 

Les négociations continuent 

Cela représente 6 000 euros par mois et par patient. À 48 ans, Nathalie Ribaud se considère comme une miraculée. Pour elle, comme pour six autres patients du Dr Castelnau, le Nivolumab a eu un effet spectaculaire sur le cours de la maladie. Les patients se retrouvent face à une impasse. Quant aux cliniques qui ont avancé plusieurs centaines de milliers d'euros pour l'achat de Nivolumab, elles ne peuvent plus attendre d'être remboursées. Entre le laboratoire pharmaceutique américain et l'État français, les négociations continuent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne