Cancer : découverte d'une protéine au rôle crucial

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une équipe de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a publié un article dans la revue scientifique Nature sur sa dernière découverte : la périostine. Chez les souris, sans cette protéine les cellules cancéreuses diffusées à partir d'une tumeur maligne initiale ne peuvent se développer ailleurs en métastases.

Les chercheurs suisses ont découvert que la périostine existe naturellement dans l'organisme. Ils sont parvenus à bloquer son fonctionnement chez des rongeurs atteints de cancer. Résultat : plus de métastases.

Pour se développer dans le corps les cellules cancéreuses ont en effet besoin d'un terrain propice, sorte de "niche" où les chercheurs ont trouvé la périostine. Sans cette protéine, les "cellules souches cancéreuses" , ne sont plus capables de développer des métastases.

Les scientifiques ne sont pourtant pas triomphants. En effet il n'est pas sûr que la transposition à l'homme soit valable. "Nous ne sommes pas sûr de trouver un anticorps équivalent qui fonctionnera chez les humains" , selon le chercheur suisse Joerg Huelsken de l'EPFL. Il n'est pas non plus certain que le blocage de l'action de cette protéine entraîne aussi peu d'effets secondaires chez l'homme que ce qui a pu être observé chez la souris.