VIDEO. Trahi par ses gènes

Pendant quarante ans, Joseph James DeAngelo, accusé de 13 meurtres et soupçonné d'une cinquantaine de viols en Californie, a échappé à la police. Mais son ADN a fini par le trahir. "Complément d'enquête" raconte l'histoire du "Golden State Killer".

C'est une affaire historique. Pendant quarante ans, un tueur en série et violeur a terrorisé la Californie. Il est accusé de treize meurtres, tous d'une extrême violence, et soupçonné d'une cinquantaine de viols. Malgré des dizaines de portraits-robots, le criminel était insaisissable. Son vrai visage, son identité sont restées un mystère pendant des décennies. "Complément d'enquête" rediffuse le 16 avril 2020 l'histoire terrible du "Golden State Killer".

Un "cold case" résolu grâce à la généalogie génétique 

En avril 2018, l'un des pires tueurs en série de l'histoire des Etats-Unis a été arrêté... devant chez lui. Depuis trente-deux ans, il n'avait pas frappé et il échappait aux enquêteurs. Mais tout s'est accéléré en quelques mois. Grâce à un coup de chance incroyable, à la mode naissante des tests ADN destinés au grand public, et à une méthode révolutionnaire. L’un des plus célèbres "cold cases" a finalement été résolu par un policier... et une généalogiste.

Une enquête de Guillaume Couderc et Valérie Lucas rediffusée dans "Complément d'enquête" le 16 avril 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne