VIDEO. ADN : la foire aux tests

Pour "Complément d'enquête", la reporter Rola Tarsissi a réalisé ses propres tests ADN sur internet. Une plongée inédite vers ses origines… et un abîme de questions. Elle a aussi suivi Guillaume, un Français adopté quand il était enfant, qui a retrouvé sa mère biologique grâce aux données génétiques.

Quinze millions de particuliers dans le monde auraient déjà eu recours à des tests ADN, interdits en France. Percer le mystère de ses origines, scruter sa santé : l’aventure s’annonce excitante, mais a-t-on vraiment envie de tout savoir sur ses chromosomes ?

Pour "Complément d'enquête", la journaliste Rola Tarsissi a réalisé ses propres tests ADN sur internet. Une plongée inédite vers ses origines… et un abîme de questions. Ces tests sont-ils fiables ? Peut-on lire les résultats sans avoir passé un diplôme de généticien ?

Secrets de famille, prédispositions génétiques

Rola Tarsissi a aussi suivi Guillaume, un Français aujourd’hui âgé de 47 ans. Adopté quand il était enfant, il a retrouvé sa mère biologique grâce à un test ADN et rencontre pour la première fois l’une de ses sœurs installée au Texas. Mais il y a aussi ceux qui découvrent que leur père n’est pas génétiquement leur père…

Qui a accès à ces données intimes ? Et dans quel but ? Aux Etats-Unis, ces questions font débat car ces tests ADN dévoilent tout : origines, secrets de famille et même prédispositions génétiques à des maladies comme Alzheimer ou le cancer du sein. Des Américaines se font retirer les ovaires ou la poitrine sur la base de ces tests internet, sans aucun avis médical. Et des extrémistes se servent de ces tests pour promouvoir la "race" blanche… Bienvenue dans le Far-West de la génétique !

Une enquête de Rola Tarsissi rediffusée dans "Complément d'enquête" le 25 avril 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne