Faut-il modifier le génome humain ?

FRANCEINFO

Des chercheurs américains, chinois et sud-coréens sont parvenus à retirer un gène malade d'un embryon humain. Une véritable prouesse scientifique, porteuse de nombreux espoirs. 

Des chercheurs américains, chinois et sud-coréens ont réussi une prouesse médicale : retirer un gène malade d'un embryon humain avec la technique des "ciseaux moléculaires". Voici comment ça marche : une enzyme repère dans l'ADN de l'embryon un gêne porteur d'une grave maladie cardiaque héréditaire. L'enzyme va corriger le génome en découpant dedans, comme le ferait une paire de ciseaux. 

"Le potentiel est énorme"

Pour ces chercheurs, l'édition du génome humain permettrait de prévenir les maladies génétiques. "Si nous pouvons corriger ce gène, en théorie, au sein de toute une génération, nous pourrions éliminer ce gène, explique le Dr Sanjiv Kaul, chercheur à l'université de l'Oregon. Des dizaines de milliers de mutations génétiques sont responsables de maladies. Le cancer du sein en fait partie. Le potentiel est énorme." D'autres scientifiques, comme Axel Kahn, généticien, sont plus mesurés : "Savoir aujourd'hui quelles seront les bonnes caractéristiques génétiques dans un ou deux siècles est tout bonnement impossible !" Par exemple, dans la Préhistoire, on fabriquait beaucoup de gras pour survivre. Aujourd'hui, ce gêne est facteur d'obésité, avec une alimentation plus riche.

Vous êtes à nouveau en ligne