Science : vers la création d'une imprimante à ADN

France 3

La médecine de demain s'invente dès aujourd'hui avec par exemple, cette jeune entreprise française qui tente de développer l'une des premières imprimantes à ADN.

La maquette que manipulent les trois chercheurs sur la vidéo ci-dessus, représente l'ADN. C'est dans cette structure torsadée que se situe à l'échelle microscopique le code génétique du vivant. Tout ce qui est vivant sur terre, du végétal jusqu'à l'humain, est déterminé par une séquence d'ADN. Une succession d'informations symbolisée par quatre lettres ; A, C, T et G, que l'on appelle les nucléotides.

Vers une industrialisation du processus

Une équipe de chercheurs vient de découvrir un procédé pour créer de l'ADN artificiellement. En éprouvette, l'équipe a réussi l'exploit de sélectionner les nucléotides puis de les assembler un à un et ainsi de créer une séquence d'ADN. L'ADN de synthèse est une véritable révolution technologique. "L'ADN, ce n'est pas seulement un outil de base pour les laboratoires, mais c'est aussi potentiellement un médicament, un vaccin et peut-être même demain comme une sorte de disque dur pour finalement stocker des informations", explique Sylvain Gariel, directeur général DNA Script. Cette entreprise souhaite désormais industrialiser ce processus en créant un prototype : une des premières imprimantes à ADN.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne