L'être humain pourrait avoir atteint ses limites

France 2

Une étude réalisée par l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport (IRMES) conclut que notre durée de vie ne dépassera pas les 120 ans et que nous ne mesurerons pas plus de deux mètres.

Jeanne Calment détient encore le record de longévité avec 122 ans et probablement pour longtemps. Pour les chercheurs de l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport (IRMES), l'être humain aurait en effet atteint ses limites. Les hommes de plus de deux mètres comme Teddy Riner ne courent pas les rues. En un siècle, hommes et femmes ont grandi de près de dix centimètres, mais en trente ans, la taille moyenne n'évolue plus.

L'être humain pourrait rétrécir

Après les progrès médicaux et sociaux du XXe siècle, l'humanité pourrait s'engager sur une pente descendante, selon les scientifiques de l'IRMES. Les avancées sont aujourd'hui mises en cause par notre mode de vie ou par le réchauffement climatique. Même constat pour les performances sportives qui ne progressent plus depuis les années 1980, sauf dans de rares exceptions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne