Chine : des bébés génétiquement modifiés ?

France 2

Un jeune chercheur américain travaillant en Chine affirme avoir fait naître les premiers bébés génétiquement modifiés. Deux fillettes auraient été rendues résistantes au virus du sida. La communauté scientifique s'interroge. Une enquête a été ouverte.

Cette équipe de chercheurs chinois vient-elle de faire naître les premiers bébés génétiquement modifiés ? Lulu et Nana seraient des jumelles nées ce mois-ci d'un père séropositif. Les scientifiques auraient introduit dans leur génome une protéine de synthèse les immunisant contre le virus du sida. Pour le responsable de cette expérimentation, c'est une avancée majeure dans la lutte contre le VIH.

Une manipulation plausible, mais inquiétante

Sauf que pour l'heure, rien ne prouve le succès de l'expérimentation, ni même qu'elle a bien eu lieu. Aucune image de ces supposées jumelles, aucune publication scientifique. L'université qui emploie le professeur He Jankui explique qu'il est en congé sans solde depuis février et demande une enquête. Une autre enquête a été lancée par les autorités sanitaires chinoises. La communauté scientifique s'indigne, à l'image du généticien français Alex Kahn. Il estime qu'une telle manipulation est plausible, mais s'inquiète de la volonté de l'homme de court-circuiter l'évolution naturelle. La manipulation génétique sur l'homme est pour l'heure interdite dans la plupart des pays, y compris en Chine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne