"Bébés nés sans bras" : un comité d'experts exclut l'Ain d'une enquête environnementale

France 3

Vendredi 12 juillet, un comité d'experts a rendu ses premières conclusions sur les naissances de "bébés sans bras". Des familles de l'Ain ont été particulièrement déçues, car aucune enquête ne se sera menée dans le département.

Le Morbihan va faire l'objet d'une enquête environnementale pour déterminer l'origine de plusieurs cas d'agénésie transverse. Mais un comité d'experts a estimé que toutes les régions touchées par des naissances de "bébés sans bras" ne seraient pas concernées par ces investigations. Entre 2007 et 2014, 15 cas posent question a chaque fois dans un petit périmètre : quatre enfants dans le Morbihan, trois en Loire-Atlantique et huit dans l'Ain. Ce dernier département est exclu de l'enquête environnementale.

Pour le comité, le nombre de malformations dans l'Ain n'est pas anormal

Le nombre d'enfants concernés par des agénésies, c'est l'un des points de crispation entre le comité scientifique et les familles. "L'Ain ce n'était finalement que six cas sur une très longue période, dans six communes différentes, dont certaines sont assez éloignées", estime le professeur Alexandre Benachi, présidente du comité d'experts. Pour eux, le nombre de malformations dans le département n'est donc pas anormal, une décision que contestent les familles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne